Lamia Merwamazouz (Algeria)

Lamia Merwamazouz (Algeria)

Dans l’arbre

Un jour viendra

Un jour peut-être

Où l’on entendra

Bruissement inaudible

Une voix amie

Une voix d’hier

Dans l’arbre

Décharné des souvenirs

Prononcer le nom de l’ennemi

Au mépris séculaire

Tapis au fond des coeurs

Comme un coléoptère

Depuis la nuit des temps

La haine devient alors colère

Orage renouvelé

Et nous passons au crible

Comme des forcenés

Les arbres les bosquets

Les buissons les tanières

jusqu’aux ombres des pierres !

Mais la haine est démon

Elle n’est que cauchemar

Elle est une défaite

Je m’arrête un peu pour boire

Le verre de la victoire

Soudain éphémère

Dans la longue chaîne

Des foules silencieuses

Qui connaissent la peine

Du divin qui finit

En poussière !

Share

Recommended Posts

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.